You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Program Manager (L1), Programs and Priorities

Job Information
Author pmnationtalk
Date June 27, 2019
Type Full Time
Company Mental Health Commission of Canada
Location Ottawa, ON
Category Business / Management
Client Mental Health Commission of Canada
Contact Information
hr@mentalhealthcommission.ca

Program Manager (L1), Programs and Priorities

 

Reports To: Director, Mental Health and Substance Use
Status: Permanent, full-time
Location: Ottawa, Ontario
Application Deadline: July 15, 2019

ORGANIZATIONAL BACKGROUND

The Mental Health Commission of Canada (MHCC) is a non-profit organization created to focus national attention on mental health issues and to work to improve the health and social outcomes of people living with mental health problems and illnesses.

The Commission is a leader nationally and internationally in several areas. Building upon the work done to date, the core mandate, and the unique position of the Commission, and guided by Changing Directions Changing Lives: The Mental Health Strategy for Canada, the Commission will focus in the areas of, substance abuse/misuse, suicide prevention, population-based initiatives, and engagement. This prioritization will enable the Commission to be successful in meeting its mandate, staying focused, and having a measurable impact for those living with mental illness and their families and caregivers.

The Mental Health Commission’s head office is in Ottawa, Ontario.

POSITION OVERVIEW

Reporting to the Director, Mental Health and Substance Use, the Program Manager, Programs and Priorities will provide planning, support and senior-level administration to advance MHCC’s emerging work in opioid-related stigma in first responders, structural stigma, and practice support programs for family physicians. This position will involve managing the day -to-day operations of various interrelated projects across three different teams. The work will involve general project management responsibilities, including budgeting, and research and analysis of quickly evolving research and policy landscapes in substance use, stigma, and practice support programs. The Program Manager, Program and Priorities would also be involved in other areas of MHCC’s work as needed.

DUTIES AND RESPONSIBILITIES

  • Assist in establishing the scope of activities and lead day-to-day project management activities, such as project scope, timeline and budget monitoring and reporting, project related meetings, board reports, etc.;
  • Create and implement project workplans and revises as appropriate to meet changing needs and requirements;
  • Track expenditures and assist with preparation of annual budgets as assigned by Director and Manager;
  • Establish project partnerships via contracts, memorandums of understanding, terms of references, and contribution agreements;
  • Identify and bring together key partners, subject-matter experts, practitioners and community representatives to share evidence, knowledge and best practices;
  • Manage contracts and contribution agreements between the Mental Health Commission of Canada and external researchers;
  • On behalf of the MHCC, champion ongoing stakeholder relationships and funder expectations;
  • Participate and lead (where appropriate) stakeholder meetings and build relationships with stakeholders in the sector;
  • Maintain a pulse on current events, public discourse and on stakeholder activities, interests, and progress on issues relating to mental health in Canada and internationally;
  • Review and summarize key reports and literature, as needed;
  • Give presentations, as required, at conferences, workshops, and events across Canada;
  • Lead the planning and execution of events, including knowledge exchange forums;
  • Engage other departments of the Commission to support uptake and extend reach of the work;
  • Establish and assist with tracking performance measurement indicators;
  • Prepare regular status reports and other written material for the Manager, Director, project team members, and external audiences, where appropriate;
  • Develop knowledge exchange products, tools or activities to inform policy and program development.

SKILLS AND EXPERIENCE

  • Proven ability to design and manage complex projects and multi-task;
  • Superior writing and knowledge translation ability;
  • Superior interpersonal, organizational, negotiation and analytical skills;
  • Demonstrable success working in fast-paced, results-oriented environments, in interdisciplinary teams, and in partnerships with groups such as policy-makers, researchers, advocates, and service providers;
  • Demonstrated experience with group facilitation and team work/development, and a history of effective working relationships at multiple levels;
  • Experience working with a variety of stakeholders to develop relationships and achieve shared goals;
  • Excellent planning and time management skills, with ability to multi‐task, produce and coordinate projects with tight deadlines;
  • Strength in reviewing and summarizing key reports and literature with an eye to identifying opportunities to advance policy and practice;
  • The ability to learn quickly and independently, to exercise good judgement and to demonstrate initiative in a relatively new organization where policies and precedents may not be fully established;
  • Knowledge and understanding of research and policy;
  • Strong strategic policy analysis skills;
  • Ability to review, analyze and understand research;
  • Curiosity, enthusiasm, and originality.

QUALIFICATIONS

  • A Bachelor’s in a relevant discipline
  • Experience or demonstrated knowledge/expertise in the area of substance use and abuse
  • Experience in knowledge translation and exchange, preferably in the mental health field (a Knowledge Translation certificate is an asset)
  • A minimum of two years of project management and research experience in a related field;
  • Project Management Professional (PMP) certification preferable;
  • Prior experience working with external stakeholders and multiple industries;
  • Fluency in French and English will be considered a strong asset.

COMPETENCIES

  • Values and Ethics
  • Respectful of Diversity
  • Continuous Learning
  • Results Management
  • Team work and Cooperation
  • Oral/Written Communication
  • Health, Safety, and Wellness (physical and psychological)

PHYSICAL/COGNITIVE DEMANDS

  • Moderate periods of time spent in meeting type settings
  • Extended visual requirements (5 plus hours) due to computer related work
  • Extended periods of time spent in sitting position (computer work, meetings etc. 5 plus hours)
  • Moderate requirement for multi-tasking and effectively dividing attention to numerous duties and responsibilities
  • High degree of concentration required
  • Highly attentive to details
  • Low level exposure to extended travel requirements (up to 10% and greater at times) and extension of work day beyond 7.5 hours
  • High analytical and interpretive requirements
  • Must be comfortable working in open space environments

PSYCHOLOGICAL DEMANDS

  • Continuously deadline driven requirements
  • Moderate level exposure to stress resulting from complex interactions, stakeholder relations, and output requirements.
  • Moderate level requirement to maintain concentration for extended periods of time in order to maximize stakeholder engagement, perform situational strategic analysis and interpretation of data and minimize errors.
  • Capacity to effectively organize and prioritize own work.
  • Moderate to high degree of emotional intelligence required in order to develop and maintain good relationships, communicate clearly, influence and inspire others, work well in a team, and manage conflict.
  • Responsive to possible rapid changes in priorities;
  • Adaptable to change (organizational and environmental)
  • Performance goals and objectives are established yearly and regularly reviewed

The Mental Health Commission of Canada is committed to diversity in the workplace and workplace well-being. As such, applications from individuals from diverse backgrounds such as; First Nations, Inuit, and Métis, members of a visible minority group and those with lived experience of mental health problems or illnesses are welcomed and encouraged.

The Mental Health Commission of Canada welcomes and encourages applications from people with disabilities.

Accommodations are available on request for candidates taking part in all aspects of the selection process.

Accessible formats and communication supports for applicants are available upon request by contacting Human Resources at hr@mentalhealthcommission.ca.

Please apply for this position on our website at:

http://www.mentalhealthcommission.ca/English/about/careers

————————————————–

Gestionnaire de programme (N1), Programmes et priorités

Relève de : Directeur, Santé mentale et usage de substances
Statut : Permanent, temps plein
Emplacement : Ottawa (Ontario)
Date limite pour poser sa candidature : 15 juillet 2019

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) est une organisation à but non lucratif créée afin de concentrer l’attention nationale sur les problèmes de santé mentale et d’œuvrer en vue d’améliorer les résultats sur le plan social et de la santé pour les personnes aux prises avec des maladies ou des problèmes associés à la santé mentale.

La CSMC est perçue comme un chef de file national et international dans différents domaines. Misant sur le travail accompli à ce jour, son mandat de base et sa position unique, et s’inspirant de Changer les orientations, changer des vies : Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, la CSMC concentrera ses efforts sur l’abus ou le mésusage de substance, la prévention du suicide, les initiatives axées sur les populations et la mobilisation. Ces pôles prioritaires permettront à la CSMC de réaliser son mandat, de garder le cap et d’avoir un impact mesurable pour les personnes aux prises avec la maladie mentale ainsi que leurs familles et leurs fournisseurs de soins.

Le siège social de la CSMC se trouve à Ottawa, en Ontario.

APERÇU DU POSTE

Relevant du directeur, Santé mentale et usage de substances, le gestionnaire de programmes, Programmes et priorités fournit des services de planification, de soutien et des services administratifs de haut niveau afin de faire avancer le travail de la CSMC dans les dossiers émergents de la stigmatisation associée à la consommation d’opioïdes chez les premiers répondants, de la stigmatisation structurelle et des programmes de soutien à la pratique pour les médecins de famille. Ce poste implique la gestion quotidienne des activités de divers programmes interreliés menés par trois équipes différentes. Les tâches associées à ce poste sont liées aux responsabilités générales de gestion de projet, qui comprennent la planification budgétaire ainsi que la recherche et l’analyse de recherches et de politiques en constante évolution dans les domaines de l’usage de substances, de la stigmatisation et des programmes de soutien à la pratique. Le gestionnaire de programme, Programmes et priorités peut être appelé à travailler sur d’autres projets de la CSMC au besoin.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

• Aider à définir la portée des activités et diriger les activités de gestion courante comme le suivi de la portée, des échéanciers et des budgets ainsi que la production de rapports sur ces derniers, les réunions liées aux projets, les rapports du conseil d’administration, etc.
• Créer et mettre en œuvre des plans de travail pour les projets et réviser ceux-ci au besoin pour répondre aux besoins et aux exigences changeants.
• Faire le suivi des dépenses et participer à la préparation des budgets annuels à la demande du directeur ou du ou de la gestionnaire.
• Établir des partenariats de projets par l’entremise de contrats, de protocoles d’entente, de cadres de référence et d’ententes de contribution;
• Cibler et rassembler les partenaires clés, les experts en la matière, les praticiens et les représentants communautaires pour échanger des données probantes, des connaissances et des pratiques exemplaires.

• Gérer les contrats et les ententes de contribution entre la CSMC et les chercheurs externes.
• Promouvoir, au nom de la CSMC, les relations avec les principaux intervenants et répondre aux attentes des bailleurs de fonds.
• Participer aux réunions avec les parties prenantes et les diriger, le cas échéant, et tisser des liens avec les intervenants du secteur.
• Se tenir à jour des actualités, des débats publics ainsi que des activités, intérêts et avancées des parties prenantes en lien avec la santé mentale au Canada et à l’étranger.
• Vérifier et résumer les principaux rapports et la littérature, au besoin.
• Donner des présentations, au besoin, lors de conférences, d’ateliers et d’événements d’un bout à l’autre du pays.
• Diriger la planification et l’exécution des événements, y compris les forums d’échange de connaissances.
• Mobiliser d’autres départements de la CSMC afin de favoriser l’adoption des travaux et d’élargir la portée de ceux-ci.
• Élaborer des indicateurs de mesure de rendement et participer à leur suivi.
• Préparer des rapports d’étape réguliers et d’autres documents écrits pour le ou la gestionnaire, le directeur, les membres de l’équipe de projet, des publics externes, au besoin.
• Élaborer des produits, des outils et des activités d’échange de connaissances afin d’étayer la création de politiques et de programmes.

APTITUDES ET EXPÉRIENCE

• Capacité avérée en conception et en gestion de projets complexes et aptitudes à effectuer plusieurs tâches à la fois.
• Fortes capacités de rédaction et de transposition des connaissances.
• Solides compétences interpersonnelles, organisationnelles, de négociation et d’analyse.

• Succès démontré dans un environnement dynamique axé sur les résultats, au sein d’équipes multidisciplinaires et en partenariat avec des groupes de décideurs, de chercheurs, de défenseurs de la cause de la santé mentale et de fournisseurs de services;
• Expérience confirmée de l’animation de groupe, du travail d’équipe et de la formation d’équipes et antécédents en matière de relations de travail efficaces à de multiples échelons.
• Expérience de travail auprès d’une variété d’intervenants en vue d’établir des relations et d’atteindre les buts communs.
• Excellentes compétences en planification et en gestion du temps et capacité d’accomplir plusieurs tâches simultanément ainsi que de produire et de coordonner des projets dont les échéances sont serrées.

• Forte capacité à étudier et à résumer des rapports et des documents clés avec le souci de cerner des occasions de faire progresser les politiques et les pratiques.
• Capacité d’apprendre rapidement et de façon autonome, de faire preuve de jugement et d’initiative au sein d’une organisation relativement jeune où les politiques et les précédents ne sont pas encore tout à fait établis.
• Connaissance et compréhension de la recherche et des politiques.
• Solides compétences d’analyse stratégique des politiques.
• Capacité de réviser, d’analyser et de comprendre les travaux de recherche.
• Curiosité, enthousiasme et originalité.

QUALIFICATIONS

• Baccalauréat dans une discipline pertinente au poste.
• Expérience ou connaissances et expertise démontrées dans le domaine de l’usage et de l’abus de substances.
• Expérience d’échange et de transposition des connaissances, préférablement dans le domaine de la santé mentale (une attestation en transposition des connaissances sera considérée comme un atout).
• Au moins deux ans d’expérience en gestion de projets et recherche dans un domaine connexe.
• Accréditation comme professionnel de la gestion de projets (PMP), préférable.
• Expérience antérieure de collaboration avec des intervenants externes et différentes industries.
• Le bilinguisme sera considéré comme un atout important.

COMPÉTENCES

• Valeurs et éthique
• Respect de la diversité
• Apprentissage continu
• Gestion des résultats

• Travail d’équipe et collaboration
• Communication orale et écrite
• Santé, sécurité et bien-être (physique et psychologique)

EXIGENCES PHYSIQUES ET COGNITIVES

• •Temps moyen consacré aux réunions.

•  Exigences visuelles soutenues (5 heures et plus) en raison du travail à l’ordinateur.

•  Périodes prolongées passées en position assise (travail à l’ordinateur, réunions, etc. 5 heures et plus).

• Exigence moyenne quant à la capacité d’accomplir plusieurs tâches à la fois et de répartir efficacement son attention entre différentes tâches et responsabilités

• Niveau élevé de concentration exigé.

• Très grand souci du détail

• •Exigences de déplacement faibles (jusqu’à 10 % du temps, parfois plus) et de prolongement de la journée de travail au-delà de 7,5 heures.
• Exigences élevées en matière d’analyse et d’interprétation.

• •Doit être en mesure de travailler dans un milieu à aires ouvertes.

EXIGENCES PSYCHOLOGIQUES

• Exigences continues axées sur les échéances.

• Niveau modéré d’exposition au stress découlant d’interactions complexes, des relations avec les intervenants et des exigences en matière de rendement.

• Exigence moyenne de maintien de la concentration pendant des périodes prolongées afin de maximiser la mobilisation des intervenants, d’effectuer une analyse stratégique de la situation, d’interpréter les données et de réduire les erreurs.

• Capacité d’organiser son travail et d’établir les priorités dans ses tâches.

• Intelligence émotionnelle de niveau moyen à élevé nécessaire pour créer et maintenir de bonnes relations, communiquer efficacement, influencer et inspirer les autres, bien travailler en équipe et bien gérer les conflits.

• Capacité d’adaptation aux priorités qui changent rapidement.

• Capacité d’adaptation au changement (organisationnel et environnemental).

• Les buts et les objectifs de rendement sont établis une fois l’an et revus régulièrement.

La Commission de la santé mentale du Canada souscrit aux principes de diversité et de bien-être en milieu de travail. Ainsi, elle invite et encourage les gens d’origines diverses comme les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, les membres des minorités visibles ainsi que les personnes ayant des antécédents de maladies ou de problèmes associés à la santé mentale à présenter leur candidature.

La Commission de la santé mentale du Canada invite et encourage les personnes ayant un handicap à présenter leur candidature. Des mesures d’adaptation sont disponibles à toutes les étapes du processus de sélection pour les candidats qui en font la demande.

Des formats et des supports de communication accessibles sont offerts aux candidats qui en font la demande par courriel aux ressources humaines à l’adresse rh@commissionsantementale.ca.

Présentez une demande d’emploi pour ce poste sur notre site Web à l’adresse :

http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/la-commission/recrutement

Send To Friend Email Print Story

NationTalk Partners & Sponsors Learn More