You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

NAFC Request for Proposals for work related to: The Aboriginal Youth Council – Youth Leadership Development Tool

Tender Information
Author pmnationtalk
All 1
Name National Association of Friendship Centres
Type RFP
Region ON
Email
Sector Public Sector
15306617 1
12477688 1
Category Miscellaneous
Client National Association of Friendship Centres

nafc_subsitemockup logo

NAFC Request for Proposals for work related to:

The Aboriginal Youth Council – Youth Leadership Development Tool

December 2016

  1. Introduction

The National Association of Friendship Centres (NAFC) is seeking a contractor or contracting firm to develop a tool or manual that can be used to support and promote leadership among Indigenous youth and youth councils. This would include conducting an environmental scan on existing youth leadership development resources to determine existing gaps. This work will be completed at the direction of the NAFC who will act in a liaison capacity on behalf of the Aboriginal Youth Council (AYC).

The Contractor will be required to complete all work by March 31, 2017.

  1. NAFC and AYC Background

The National Association of Friendship Centres (NAFC) is made up of 118 Friendship Centres and seven Provincial and Territorial Associations (PTAs) located across Canada, that together make up the Friendship Centre Movement (FCM). The NAFC is a long-standing national Aboriginal organization with reach from coast to coast to coast, serving First Nations, Inuit and Métis peoples living in urban, rural and northern communities.

The NAFC’s mission is: “To improve the quality of life for Aboriginal Peoples in an urban environment by supporting self-determined activities which encourage equal access to, and participation in, Canadian society, and which respects and strengthens the increasing emphasis on Aboriginal cultural distinctiveness.” Friendship Centres deliver a wide spectrum of programs and services to Aboriginal people living in towns and cities across the country.  They represent a community based and directed Aboriginal institution serving the interests of urban Aboriginal Peoples in the areas of social, cultural, recreational, economic and community development.

The Aboriginal Youth Council (AYC) was established in 1994 to bring Aboriginal youth views, concerns and issues to the national level. The AYC is comprised of 13 members including a four-member Executive Committee, a youth Executive Committee member on the NAFC Board of Directors, and eight provincial/regional representatives. The AYC brings a unified youth voice that helps guide the Movement on a number of priority issues and provides a youth-presence in the decision-making process.

The mission of the AYC is to create positive change for Friendship Centre youth through inclusion, empowerment and culture by: increasing communication; increasing training and development opportunities; increasing youth involvement both internally and externally to the Friendship Centre Movement; facilitating the development of youth leaders; providing awareness on issues facing urban Aboriginal youth; encouraging and supporting the on-going spiritual, mental, emotional and physical development of urban Aboriginal youth. The AYC ensures youth are youth involved at all levels of the Friendship Centre Movement both internally and externally and in preserving and promoting our culture and heritage.

  1. Project Summary

The goal of this project is to identify existing resources that promote youth leadership and support youth council development. The contractor will develop a tool for youth that includes how they might go about starting a youth council, what strategies they might use to engage their peers and other youth in their communities, the role youth councils play in governance structures, and how youth councils can better work together. Consideration will be given to Indigenous principles of leadership, governance, and decision making. The tool should include key strategic communications approaches and materials and training modules.

The AYC is interested in providing greater supports to their fellow Indigenous youth councils within and beyond the Friendship Centre Movement, at the local, regional and national levels; to make appropriate and culturally relevant tools more available, and to promote and maintain the role of youth councils within their respective governance structures. Based on outcomes from the environmental scan the contractor will also identify alternate resources and sources of support that youth councils could tap into to increase their sustainability over the long term.

  1. Project Objectives

The objective of this project is to develop a youth leadership development tool for Indigenous youth councils.

The deliverables include:

  1. Environmental scan
  2. Training manual
  1. Description of Contractor’s Activities/Scope of work
  • Develop project plan and timeline;
  • Complete environmental scan and analysis of existing youth leadership manuals and resources;
  • Identify gaps in resources;
  • Propose options to determine area(s) of focus for youth council development;
  • Resource and Training Manual, including communications and training modules;
  • Incorporate feedback from the AYC;
  • Submit a final resource tool or manual.
  1. Contractor Experience/Qualifications
  1. Applicants must have relevant experience within the last seven (7) years working with Indigenous youth and in youth resource development.
  2. Experience with the Friendship Centre Movement is an asset.
  1. Contract Parameters
  • Value

The contract maximum value is for not more than $20,000 including taxes. Proposals coming in above this maximum limit will not be considered for this process. The NAFC assumes no responsibility for sub-contractors that may arise out of this contract.

  • Duration

The contract will be in effect from January 2017 to March 30, 2017.

  • Workplace

The contractor will be required to work from their usual place of work and provide their own work equipment and workplace infrastructure to complete the work required under this project, including office, computer/laptop, phone/cell phone/blackberry/fax machine, printer, internet access, and all other materials required to complete this project.

  • Intellectual Property

All information, documents or resource materials developed as part of this contract and work related to this project will remain the intellectual property of the NAFC. All deliverables intended for public distribution and display under this project will be required to have acknowledgements of Government of Canada funding.

  • NAFC’s Responsibilities

The NAFC will contract the services and lead all necessary activities associated with the successful completion of the deliverables outlined in Section 4. The NAFC will provide background and other internal relevant materials and information to the Contractor pertaining to this project.

The NAFC will provide staff support to the Contractor throughout all stages of this contract for direction and clarity of objectives. The NAFC will provide regular feedback to the Contractor.

  • Contractor Requirements

The Contractor will be required to meet all of the project activities and deliverables described in this RFP.

The Contractor will be required to take direction and incorporate feedback from the NAFC as directed.

  1. Requirements for responding to this RFP

Individuals/firms interested in responding to this RFP are required to provide the following to the NAFC:

  1. Resume(s)
  2. Detailed Proposal and timeline
  3. Budget
  1. Closing Date/Time:

The closing date for this RFP is January 6, 2017

Proposals must be received by 5:00 p.m. (Eastern Standard Time) and be addressed to the attention of the

Executive Director

National Association of Friendship Centres

275 MacLaren St.
Ottawa, Ontario

K2P 0L9

Submissions can be provided in hard copy to the above address, or

in electronic format by e-mail to pouart-mcnabb@nafc.ca.

The NAFC bears no responsibility for misdirected or misaddressed proposals or for proposals that may be incomplete on receipt and review.

Questions pertaining to this RFP may be directed in writing by e-mail to:

Pamela Ouart-McNabb, pouart-mcnabb@nafc.ca.

———————————————————–

Demande de propositions de l’ANCA Pour :

Conseil des jeunes autochtones – Outil de développement du leadership des jeunes

Décembre 2016

  1. Introduction

L’Association nationale des Centres d’amitié (l’ANCA) désire retenir les services d’un entrepreneur ou d’une entreprise, en sous-traitance, pour élaborer un outil ou un manuel qui pourra être utilisé pour appuyer et promouvoir le leadership auprès des jeunes autochtones et des conseils des jeunes. Les travaux comprennent le dépouillement des ressources pour le développement du leadership chez les jeunes existantes, afin de cerner les lacunes. Ces travaux seront exécutés sous la surveillance de l’ANCA qui agira en qualité d’agent de liaison pour le compte du Conseil des jeunes autochtones (CJA).

L’entrepreneur devra achever l’ensemble des travaux d’ici le 31 mars 2017.

  1. Contexte de l’ANCA et du CJA

L’Association nationale des Centres d’amitié (l’ANCA) regroupe 118 Centres d’amitié et 7 Associations provinciales/territoriales (APT) distribués partout au Canada et qui, ensemble, composent le Mouvement des centres d’amitié (MCA). L’ANCA est un organisme autochtone national qui dessert depuis longtemps les Premières Nations, les Inuits et les Métis vivant dans des collectivités urbaines, rurales et nordiques, d’un océan à l’autre.

La mission de l’ANCA est : « d’améliorer la qualité de vie des Autochtones qui vivent en milieu urbain en appuyant les activités dirigées par ces derniers qui encouragent un accès et une participation égale à la société canadienne et qui respectent et renforcent le caractère distinctif culturel des Autochtones ». Les Centres d’amitié offrent une vaste gamme de programmes et de services aux Autochtones vivant dans des villes et municipalités de partout au pays. Ils représentent une institution communautaire, dirigée par des Autochtones, au service des Autochtones vivant en milieu urbain dans les secteurs du développement social, culturel, récréatif, économique et communautaire.

Le Conseil des jeunes autochtones (CJA) a été mis sur pied en 1994 pour faire valoir les points de vue, les préoccupations et les questions d’intérêt pour les jeunes autochtones à l’échelle nationale. Le CJA réunit 13 membres, y compris un Comité exécutif de quatre membres, un jeune membre du Comité exécutif qui siège au conseil d’administration de l’ANCA et huit représentants des provinces et des régions. Le CJA fait entendre la voix unifiée des jeunes pour faciliter l’orientation du Mouvement par rapport à plusieurs enjeux prioritaires, en plus d’assurer la présence des jeunes dans les processus décisionnels.

La mission du CJA est de créer un changement positif pour les jeunes des Centres d’amitié, par l’inclusion, le renforcement de l’autonomie et la culture, et ce en : améliorant les communications, les possibilités de formation et de perfectionnement, en augmentant la participation des jeunes à l’intérieur comme à l’extérieur du Mouvement des centres d’amitié, en facilitant le perfectionnement des jeunes leaders, en sensibilisant aux enjeux auxquels sont confrontés les jeunes autochtones en milieu urbain et en encourageant et en appuyant le développement spirituel, mental, émotionnel et physique continu des jeunes autochtones vivant en milieu urbain. Le CJA veille à ce que les jeunes participent à tous les niveaux du Mouvement des centres d’amitié, tant à l’interne qu’à l’externe, et à préserver et à promouvoir notre culture et notre patrimoine.

  1. Résumé du projet

L’objectif de ce projet est de recenser les ressources existantes qui font la promotion du leadership des jeunes et favorisent le développement de conseils des jeunes. L’entrepreneur devra mettre au point un outil à l’usage des jeunes, qui leur permet d’apprendre comment mettre sur pied un conseil des jeunes, de connaître les stratégies qu’ils peuvent utiliser pour mobiliser leurs pairs et d’autres jeunes de leur collectivité, de les renseigner sur le rôle que jouent les conseils des jeunes dans les structures de gouvernance et d’apprendre comment améliorer la collaboration entre les différents conseils des jeunes. L’outil tiendra compte des principes autochtones que sont le leadership, la gouvernance et la prise de décision. Il devra inclure des approches et des documents clés en matière de communication stratégique ainsi que des modules de formation.

Le CJA désire offrir plus de soutien à ses conseils des jeunes autochtones à l’intérieur et à l’extérieur du Mouvement des centres d’amitié aux échelles locale, régionale et nationale; rendre les outils adaptés et appropriés sur le plan culturel plus facilement disponible et promouvoir et maintenir le rôle des conseils des jeunes autochtones à l’intérieur de leurs structures de gouvernance respectives. À la lumière des résultats de la recension des ressources, l’entrepreneur sera aussi appelé à trouver d’autres ressources et sources de soutien que pourront utiliser les conseils des jeunes pour renforcer leur viabilité à long terme.

  1. Objectifs du projet

L’objectif du présent projet est de mettre au point un outil de développement du leadership chez les jeunes pour les conseils des jeunes autochtones.

Les produits à livrer sont les suivants :

  1. Recension des ressources
  2. Manuel de formation
  1. Description des activités de l’entrepreneur/portée des travaux
  • Élaborer un plan et un calendrier de projet;
  • Effectuer une recension des ressources et une analyse des manuels et des ressources sur le leadership des jeunes;
  • Cerner les lacunes dans les ressources;
  • Proposer des options pour déterminer les secteurs d’intérêt pour le développement de conseils des jeunes;
  • Un manuel de ressources et de formation, y compris des modules de communication et de formation;
  • Intégration de la rétroaction du CJA;
  • Présentation de la version finale d’un outil ou d’un manuel de ressources.
  1. Expérience et qualifications de l’entrepreneur
  1. Les demandeurs doivent cumuler une expérience de travail pertinente d’au moins sept ans avec des jeunes autochtones et en matière de développement de ressources pour les jeunes.
  2. L’expérience de travail avec le Mouvement des centres d’amitié constitue un atout.
  1. Conditions du contrat
  • Valeur

La valeur maximale du contrat est établie au plus à 20 000 $, y compris toutes taxes applicables. Les propositions dont la valeur dépasse cette limite ne seront pas examinées. L’ANCA n’assume aucune responsabilité susceptible de découler du présent contrat par rapport aux sous-traitants.

  • Durée

Le contrat sera en vigueur de janvier 2017 jusqu’au 30 mars 2017.

  • Lieu des travaux

L’entrepreneur devra exécuter les travaux à partir de son lieu d’affaires habituel, fournir son propre équipement et sa propre infrastructure pour mener à bien les travaux requis dans le cadre de ce projet, notamment pour ce qui est des éléments suivants : bureau, ordinateur/ordinateur portatif, téléphone/cellulaire/BlackBerry/télécopieur, imprimante, accès Internet, tout autre matériel requis pour mener à bien le projet.

  • Propriété intellectuelle

Tous les renseignements, documents ou ressources didactiques élaborés dans le cadre du présent contrat et les travaux liés à ce projet demeureront la propriété intellectuelle de l’ANCA. Tous les produits à livrer destinés à une distribution publique et à une publication dans le cadre de ce projet devront être accompagnés d’une mention de reconnaissance de l’aide financière du gouvernement du Canada.

  • Responsabilités de l’ANCA

L’ANCA établira les marchés relatifs aux services et dirigera l’ensemble des activités nécessaires à la production des produits à livrer décrits à la section 4. L’ANCA fournira à l’entrepreneur les documents et les renseignements de base et autres documents et renseignements internes pertinents pour les besoins du projet.

L’ANCA mettra à la disposition de l’entrepreneur du personnel de soutien à toutes les étapes du contrat, pour qu’il puisse obtenir des précisions et une orientation par rapport aux objectifs. L’ANCA communiquera ses commentaires à l’entrepreneur sur une base régulière.

  • Exigences applicables à l’entrepreneur

L’entrepreneur devra réaliser l’ensemble des activités de projet et tous les produits à livrer décrits dans la présente DDP.

L’entrepreneur devra solliciter l’orientation de l’ANCA, au besoin, et incorporer les commentaires reçus.

  1. Exigences pour répondre à la présente DDP

Les personnes et les entreprises qui désirent répondre à la présente DDP doivent fournir les éléments suivants à l’ANCA :

  1. Curriculum vitae
  2. Proposition et calendrier détaillés
  3. Budget
  1. Date/heure de clôture

La date de clôture de la présente DDP est fixée au 6 janvier 2017

Les propositions doivent être reçues au plus tard à 17 heures (heure normale de l’Est) et être adressées à

Directeur exécutif

Association nationale des Centres d’amitié

275, rue MacLaren
Ottawa (Ontario)

K2P 0L9

Les propositions peuvent être soumises sur support papier à l’adresse suivante ou en format électronique par courriel à : pouart-mcnabb@nafc.ca.

L’ANCA n’assume aucune responsabilité pour ce qui est des propositions mal acheminées, mal adressées ou incomplètes à la réception et à l’examen.

Pour toute question relative à la présente DDP, s’adresser par courriel à :

Pamela Ouart-McNabb, pouart-mcnabb@nafc.ca.

Send To Friend Email Print Story

NationTalk Partners & Sponsors Learn More