Director of Policing and Restorative Justice

Director of Policing and Restorative Justice

Job Information
Author NationTalk
Date November 2, 2020
Type Full Time
Company Assembly of First Nations
Location Ottawa, ON
Category Legal / Paralegal
Client Assembly of First Nations
Contact Information
[email protected]

Assembly of First Nations

Director of Policing and Restorative Justice

Refer to Competition Number 2020-PRJ-01
Term Position – Internal/External Competition

Description: The Assembly of First Nations (AFN) is seeking an experienced individual with an established reputation and ability to develop broad strategies and policy positions that reflect AFN’s priorities with respect to policing and restorative justice. This position has the responsibility to lead the planning, development, implementation and evaluation of the mandates of AFN’s wide-ranging initiatives which includes: reforms to First Nations policing, Policing by the Royal Canadian Mounted Police (RCMP) in First Nation communities, alternatives to sentencing, diversion programs, and restorative justice.

Reporting to the Chief Executive Officer, the Director of Policing and Restorative Justice works closely with the Chiefs Committee on Policing. The Director is responsible for the strong performance of the Sector, implementation of the political mandates, the achievement of work plans and objectives, and effective national advocacy strategies in First Nations (FN) related issues. The incumbent develops positive, reciprocal relationships with international, national, regional, and local First Nations and mainstream leadership, while also working regularly with government officials, both regionally and nationally, to negotiate, advance, and promote FN positions, policies, and interests in all matters related to policing and/or restorative justice.

Who Can Apply: Persons of First Nations descent will be given preference (s. 16(1) CHRA). Candidates must possess a post graduate degree in criminology, political science, law, or a related field of study, and 5 to 7 years of relevant management experience or an equivalent combination of education and experience, with a minimum of 5 years’ experience with FN politics and policies. The incumbent must also possess:

  • significant knowledge and understanding of FN criminal justice and policing issues;
  • demonstrated superior writing skills;
  • demonstrated successful experience working with federal, provincial, territorial, northern, urban, and international governments and officials;
  • demonstrated superior interpersonal and negotiation skills, management ability, leadership, teamwork, and judgement;
  • diplomacy, tact, and decision-making ability;
  • planning and organization skills;
  • English is the working language although the ability to communicate effectively in French or any Indigenous language would also be an asset.

Salary & Benefits: The AFN offers competitive salaries, benefits, and a pension plan.

Location: Ottawa, Ontario – Please note that AFN is currently working remotely to ensure the health, safety, and well-being of our employees.

Employment Status: Indefinite Full-time position

Closing Date: Until Filled

Individuals who feel they are qualified are invited to submit a cover letter (quoting the above reference number)

along with a current resume, and the names of three (3) work related references to:

Assembly of First Nations, Human Resources
55 Metcalfe Street, Suite 1600
Ottawa, Ontario  K1P 6L5
Email: [email protected]

Interviews will be via Zoom. While we appreciate all applications, only those candidates short-listed for an interview will be contacted. AFN may cancel, postpone, or revise employment opportunities at any time.


Directeur/Directrice du Secteur des services de police et de justice réparatrice

Numéro de concours : 2020-PRJ-01

Poste temporaire – interne et externe

Description : L’Assemblée des Premières Nations (APN) est à la recherche d’une personne expérimentée ayant une réputation et des capacités bien établies pour élaborer des stratégies et des positions politiques générales qui reflèteront les priorités de l’APN en matière de maintien de l’ordre et de justice réparatrice. Le ou la titulaire de ce poste dirigera la planification, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des mandats issus d’initiatives de grande envergure de l’APN comprenant : la réforme des services de police des Premières Nations, le maintien de l’ordre par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans les communautés des Premières Nations, les alternatives à la condamnation, les programmes de déjudiciarisation et la justice réparatrice.

Le directeur ou la directrice du Secteur des services de police et de justice réparatrice relève e la directrice générale et travaille en étroite collaboration avec le Comité des Chefs sur les services de police. Il ou elle est responsable de la bonne performance du Secteur, de la mise en œuvre des mandats politiques, de la réalisation des plans de travail et des objectifs, ainsi des stratégies nationales efficaces de défense des intérêts en ce qui concerne les enjeux des Premières Nations (PN). Le ou la titulaire du poste développe des relations positives et réciproques avec les Premières Nations à l’échelle internationale, nationale, régionale et locale, tout en collaborant régulièrement avec les dirigeants des autorités en place, tant à l’échelle régionale que nationale, pour négocier, faire avancer et promouvoir les positions, les politiques et les intérêts des PN en regard de toutes les questions liées au maintien de l’ordre et(ou) à la justice réparatrice.

Conditions d’admissibilité : La préférence sera accordée aux personnes d’ascendance des Premières Nations (art. 16(1) LCDP). Les candidats doivent posséder un diplôme d’études supérieures en criminologie, en sciences politiques, en droit ou dans un domaine d’études connexe, et de 5 à 7 ans d’expérience pertinente en gestion ou une combinaison équivalente d’études et d’expérience, avec un minimum de 5 ans d’expérience en matière de politiques concernant les Premières Nations. Les candidats doivent également satisfaire aux critères suivants :

  • bonne connaissance et compréhension des questions de justice pénale et de maintien de l’ordre au sein des PN;
  • compétences supérieures en matière de réaction;
  • expérience avérée en matière de collaboration avec les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et du Nord, ainsi qu’avec des dirigeants internationaux et en milieu urbain;
  • compétences supérieures en matière de relations interpersonnelles et de négociation, de gestion, de leadership et de travail d’équipe; excellent jugement;
  • diplomatie, tact et capacité de prendre des décisions;
  • aptitudes en matière de planification et d’organisation;
  • L’anglais est la langue de travail, mais la capacité de communiquer efficacement en français ou dans une langue autochtone sera également un atout.

Salaire et avantages sociaux : L’APN offre des salaires et des avantages sociaux compétitifs, ainsi qu’un régime de retraite.

Endroit : Ottawa (Ontario). Veuillez noter que l’APN est actuellement en mode de télétravail pour assurer la santé, la sécurité et le mieux-être de ses employés.

Statut d’emploi: Poste temporaire à temps plein

Date de clôture : Jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Les personnes qui pensent posséder les compétences nécessaires sont invitées à soumettre une lettre de présentation (avec mention du numéro de concours ci-dessus), un curriculum vitae récent et trois (3) références de travail à l’adresse suivante :

Assemblée des Premières Nations, Ressources humaines
55, rue Metcalfe, bureau 1600
Ottawa (Ontario) K1P 6L5
Courriel : [email protected]

Les entrevues auront lieu sur Zoom. Nous remercions tous les candidats mais nous ne communiquerons qu’avec les personnes retenues pour une entrevue.

L’APN se réserve le droit d’annuler, de reporter ou de modifier à tout moment toute offre d’emploi.

Send To Friend Email Print Story

NationTalk Partners & Sponsors Learn More