CACP Drug Abuse Committee Endorses Bill S-225 – Calls for Regulation of Chemicals Used to Manufacture Fentanyl

CACP Drug Abuse Committee Endorses Bill S-225 – Calls for Regulation of Chemicals Used to Manufacture Fentanyl

by pmnationtalk on April 21, 2016379 Views

CACP Drug Abuse Committee Endorses Bill S-225 – Calls For Regulation of Chemicals Used to Manufacture Fentanyl

Ottawa, ON – Public safety and health officials throughout Canada have raised alarms concerning continued increases in overdoses and deaths due to the illicit use of fentanyl. The Canadian Association of Chiefs of Police (CACP) has stated that immediate action at the federal level is required to assist in preventing the unregulated manufacture, importation, exportation and distribution of precursor chemicals used in the illicit production of fentanyl.

For this reason, the CACP Drug Abuse Committee (DAC) supports Bill S-225 – An Act to amend the Controlled Drugs and Substances Act (substances used in the production of fentanyl) which include Propionyl chloride, 1-Phenethyl-4-piperidone, Aniline,  4-Piperidone.

“Fentanyl highlights the destructive nature of illicit drugs and the tragic consequences that result. While the damage around fentanyl is in the realm we have never before seen, a collaborative multidisciplinary response remains the only solution. Education, prevention, intervention, treatment and enforcement efforts must equal the veracity with which this drug is hitting our communities. Each of these elements requires dedicated and committed resources and supportive legislation if we are to have an impact. Given the high societal cost and high profit margin, we need to take decisive action,” says Deputy Chief Trevor Daroux, member of the CACP Drug Abuse Committee.

“By regulating the precursors used in the synthesis of fentanyl, this Bill will significantly enhance proactive enforcement efforts and give us the tools needed to cut domestic production and help prevent this crisis occurring in our communities.”

Alberta Chiefs of Police have highlighted that domestic dealers bring in precursor chemicals, currently unregulated here in Canada, in order to manufacture fentanyl. Most recently, British Columbia has declared a public health emergency after fentanyl overdoses resulted in the deaths of 200 people in B.C. in three months. A recent report from the Canadian Centre on Substance Abuse indicates as many as 655 Canadians may have died between 2009 and 2014 as a result of fentanyl overdoses.

The CACP Drug Abuse Committee also highlights several public information campaigns to help inform and educate the public, media and police services on the issue of fentanyl overdoses. Included is ‘Know Your Source’ https://knowyoursource.ca which was developed by British Columbia public safety and health authorities and has resulted in partner programs in Alberta, Manitoba and by the Ontario Association of Chiefs of Police, who recently launched their ‘Face The Fentanyl’ campaign: http://www.facethefentanyl.ca

The Canadian Association of Chiefs of Police was established in 1905 and represents approximately 1,000 police leaders from across Canada.  The Association is dedicated to the support and promotion of efficient law enforcement and to the protection and security of the people of Canada. Through its member police chiefs and other senior police executives, the CACP represents in excess of 90% of the police community in Canada which include federal, First Nations, provincial, regional and municipal, transportation and military police leaders.

‑ 30 ‑

For further information, please contact:

Timothy M. Smith
Government Relations and Strategic Communications
Canadian Association of Chiefs of Police
Mobile: 613-601-0692
E: timsmith2000@rogers.com

——————————————————————————————————————

Le Comité sur la sensibilisation aux drogues de l’ACCP appuie le projet de loi S‑225 – Il appelle à la réglementation des produits chimiques utilisés dans la production de fentanyl

Ottawa (Ontario) – Partout au Canada, des responsables de la sécurité publique et de la santé ont sonné l’alarme face à la constante augmentation des cas de surdose et de mort attribuables à l’utilisation illicite de fentanyl. L’Association canadienne des chefs de police (ACCP) a affirmé qu’une action immédiate est nécessaire à l’échelon fédéral pour aider à prévenir la production, l’importation, l’exportation et la distribution non réglementées des produits chimiques précurseurs utilisés dans la production illicite de fentanyl.

Pour cette raison, le Comité sur la sensibilisation aux drogues de l’ACCP (CSD) appuie le projet de loi S‑225 – Loi modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (substances utilisées dans la production de fentanyl). Les substances en cause sont le chlorure de propionyle, le phénéthyl-1 pipéridone-4, l’aniline et la pipéridone.

« Le fentanyl met en lumière le caractère destructeur des drogues illicites et leurs effets tragiques, a déclaré le chef adjoint Trevor Daroux, membre du CSD de l’ACCP. Les ravages du fentanyl sont du jamais vu, et la seule solution est une action fondée sur une collaboration multidisciplinaire. Des efforts sur les plans de l’éducation, de la prévention, des interventions, du traitement et de l’application de la loi doivent être à la mesure de la réalité des effets de cette drogue dans nos collectivités. Pour produire des résultats, chacun de ces éléments exige un déploiement spécifique et déterminé de ressources ainsi que des mesures législatives propices. Compte tenu du coût élevé pour la société et de la forte marge de profit, nous devons agir décisivement.

« En réglementant les précurseurs du fentanyl, ce projet de loi renforcera sensiblement les efforts proactifs d’application de la loi. Il nous donnera des outils nécessaires pour réduire la production au pays et parer à cette crise dans nos collectivités. »

L’Association des chefs de police de l’Alberta a signalé que des négociants canadiens importent des produits chimiques précurseurs non réglementés au pays, pour produire du fentanyl. Récemment, la Colombie-Britannique a déclaré une urgence de santé publique après que des surdoses de fentanyl ont entraîné la mort de 200 personnes en trois mois dans la province. Selon un récent rapport du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies, non moins de 655 Canadiens sont morts entre 2009 et 2014 par suite de surdoses de fentanyl.

Le CSD de l’ACCP constate que diverses campagnes d’information publique ont été lancées pour renseigner et éduquer le public, les médias et les corps de police sur le problème des surdoses de fentanyl. Entre autres, le site Web « Know Your Source » (https://knowyoursource.ca) a été créé par les autorités de la sécurité publique et de la santé de la Colombie-Britannique. Des programmes partenaires ont été mis sur pied en Alberta, au Manitoba et par l’Association des chefs de police de l’Ontario – qui a récemment lancé sa campagne « Face The Fentanyl » (www.facethefentanyl.ca).

L’ACCP a été fondée en 1905 et elle représente quelque 1000 dirigeants policiers de toutes les régions du Canada. Elle s’emploie à appuyer et promouvoir l’efficacité dans l’application de la loi ainsi que la protection et la sécurité de la population du Canada. Par l’entremise de ses membres chefs de police et autres hauts dirigeants policiers, l’ACCP représente plus de 90 % du milieu policier au Canada, y compris aux échelons fédéral, provincial, régional et municipal, au sein des Premières Nations, dans les transports et dans les Forces canadiennes.

‑ 30 ‑

Renseignements :
Timothy M. Smith
Relations gouvernementales et communications stratégiques
Association canadienne des chefs de police
Tél. : 613-601-0692
Mobile : 613-601-0692
Courriel : timsmith2000@rogers.com

NT4

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More